Le traitement consiste à injecter de très faibles doses de substance active de toxine botulinique purifiée directement dans les muscles responsables des rides afin de les relaxer. Les produits utilisés sont VISTABEL ou AZZALURE qui ont l’AMM en France.

1 –  Précautions à prendre avant les injections :

Avant les injections

  • La prise d’aspirine, d’anti-inflammatoire ou d’antiagrégants plaquettaires est à éviter 8 jours avant les injections.
  • Au niveau des points d’injections le maquillage sera retiré.

Au moment des injections

  • La peau est désinfectée et la toxine botulinique de type A est injectée en petites doses dans les muscles de la glabelle sur des points précis. Des photos seront faites au préalable.
  • L’anesthésie locale n’est pas nécessaire car les injections sont peu douloureuses.

Après les injections

  • La prise d’aspirine est déconseillée pendant 8 jours. Dans les 4 heures suivants l’injection, il faut éviter de s’allonger, de faire du sport (pour ne pas mettre la tête en bas), de masser les zones d’injection ou de démaquiller en frottant.
  • Le sauna est déconseillé ainsi que tous soins esthétiques dans la même journée après l’injection.

2 – Effets obtenus :

L’efficacité apparait dès la première semaine, atteint son maximum en un mois et se maintient pendant 4 mois environ. Le retour à l’état initial est progressif et à partir du  4° ou 6° mois les contractions musculaires reprennent lentement et les rides réapparaissent progressivement telles qu’elles étaient avant l’injection. Une nouvelle séance d’injection de toxine botulinique peut être alors proposée.

Le résultat des injections de toxine botulinique à visée esthétique peut être variable d’un patient à l’autre. Il dépend des caractéristiques anatomiques des muscles, en particulier de leur puissance, de l’épaisseur de la peau et de la profondeur des rides. Plus les muscles sont puissants et la peau est épaisse et moins le résultat sera complet.

Les injections de toxine botulinique à visée esthétique ont pour objectif de vous satisfaire dans des proportions réalistes. Seule une évaluation précise avec le médecin des modifications de l’aspect esthétique que la toxine botulique peut induire vous permettra d’obtenir le meilleur résultat.

3 – Calendrier des injections

Il varie selon les patients. La 2° injection se fera à 4 mois et la 3° à 6 mois. Les autres réinjections se feront à partir du moment où la ride réapparait. Il faut respecter un délai d’au moins 3 mois entre les injections pour ne pas risquer de voir apparaitre une « résistance à la toxine botulique » liée à la formation d’anti corps.

1 – Les contre-indications

Elles sont peu fréquentes et d’autant plus faciles à éviter si les contre-indications et les précautions d’usages sont respectées :

  • Les contre-indications absolues sont la myasthénie, les maladies neuro musculaires, les traitements par aminosides, une allergie à la toxine botulique et une attente de résultats irréalistes. La grossesse et l’allaitement ne sont pas compatibles.
  • Localement, les cicatrices, les dermatoses inflammatoires en poussée entre les sourcils devront être traitées.
  • Un traitement par anticoagulant, aspirine ou anti-inflammatoires nécessite leur arrêt.
  • Un traitement par ailleurs pour des spasmes ou une hypersudation doivent être signalées.

2 – Les effets secondaires sont rares et transitoires:

  • Ecchymoses, œdème et douleur au point d’injections.
  • Mal de tête passager.
  • Ptosis de la paupière supérieure, rare réversible durant au maximum 4 semaines.
  • L’abaissement des sourcils, des résultats asymétriques pourront être corrigés par de minimes injections.
  • Une diplopie transitoire
  • Une résistance au traitement
  • Une allergie à la toxine botulique

Aucune prise en charge par l’Assurance Maladie ne peut avoir lieu car il s’agit d’un acte à visée esthétique, y compris un arrêt de travail.

Les photos prises avant et après l’intervention seront effectuées dans un but de suivi de traitement et de tenue de dossier médical.

Votre consentement éclairé est indispensable pour ses injections. Il doit faire suite à une information détaillée et claire pour arrêter cotre choix sur les bénéfices attendus et les suites prévisibles des injections ainsi que sur les autres alternatives thérapeutiques possibles.

Un délai de minimum 8 jours doit être respecté entre la remise de ce document et l’intervention. C’est un délai de réflexion minimum pour le praticien et la personne examinée. Le prix de la consultation peut être demandée mais pas une quelconque contrepartie ni engagement.

Le présent devis est établi pour une durée de 6 mois à partir de la signature de la délivrance

Lorsque des dispositifs médicaux ou produits injectables à visée esthétique sont utilisés, ils doivent être autorisés officiellement. Les références en seront détaillés dans la facture (marque, fabricant, n° de lot,…)

Le prix de la séance est de 455 € TTC ( 380.43 HT) pour un flacon utilisé.

les prix sont TTC avec une TVA à 19,6%

 

Fermer le menu